DELF B2

L’utilisateur B2 a acquis un degré d’indépendance qui lui permet d’argumenter pour défendre son opinion, développer son point de vue et négocier. A ce niveau, le candidat fait preuve d’aisance dans le discours social et devient capable de corriger lui-même ses erreurs.

 

Nature des épreuves : B2

Durée

Note sur

Compréhension de l’oral
Réponse à des questionnaires de compréhension portant sur deux documentsenregistrés :
–  interview, bulletin d’informations… (une seule écoute)
–  exposé, conférence, discours, documentaire, émission de radio ou télévisée (deux écoutes).
Durée maximale des documents : 8 mn

0 h 30 environ

/ 25

Compréhension des écrits
Réponse à des questionnaires de compréhension portant sur deux documents écrits :
–  texte à caractère informatif concernant la France ou l’espace francophone
–  texte argumentatif.

1 h

/ 25

Production écrite
Prise de position personnelle argumentée (contribution à un débat, lettre formelle, article critique)

1 h

/ 25

Production orale
Présentation et défense d’un point de vue à partir d’un court document déclencheur.

0 h 20 environ
préparation : 0 h 30

/ 25

Durée totale des épreuves collectives : 2 h 30
* Note totale sur 100.
* Seuil de réussite pour l’obtention du diplôme : 50/100
* Note minimale requise par épreuve : 5/25

Le DELF B2 (Arrêté du 18 janvier 2008) exempte de tout test linguistique pour l’entrée à l’université française.

http://www.ciep.fr/delf-tout-public/presentation-des-epreuves

 

Présentation des épreuves du DALF

Toutes les épreuves ont été conçues dans la perspective actionnelle du Cadre européen commun de référence pour les langues, qui définit les utilisateurs d’une langue comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et dans un environnement donnés, à l’intérieur d’un domaine d’action particulier, personnel, public, éducationnel ou professionnel.

Ces examens reposent sur des savoirs, des savoir-faire, des savoir être et des savoir apprendre, présents dans la compétence à communiquer langagièrement sur les plans linguistique, sociolinguistique et pragmatique. La mise en œuvre de cette compétence dans la réalisation d’activités langagières variées peut relever de la compréhension, l’expression, l’interaction et la médiation.

Ce schéma a conditionné l’élaboration d’examens relevant donc systématiquement pour chaque niveau des quatre compétences, donnant selon les niveaux une place plus ou moins importante à l’interaction et à la médiation. Une note supérieure ou égale à 50/100 est demandée pour obtenir le diplôme.

Rappelons que ni la compétence linguistique ni l’adéquation communicative de la production ne seront jamais évaluées dans l’absolu : à chaque niveau correspond au contraire un seuil d’exigence différent, et l’on ne peut pas pénaliser un candidat pour une absence de connaissances relevant d’un apprentissage ultérieur. Le CIEP a élaboré un descriptif synoptique des contenus attendus (savoir-faire et contenus morphosyntaxiques), mais il invite les personnes intéressées à consulter les  » référentiels pour les langues nationales et régionales « .

Descriptif des épreuves :  DALF C1  – DALF C2

DALF C1

L’utilisateur de la langue au niveau C1 est autonome. Il est capable d’établir une communication aisée et spontanée. Il possède un répertoire lexical large et peut choisir une expression adéquate pour introduire ses commentaires. Il produit un discours clair, bien construit et sans hésitation qui montre l’utilisation maîtrisée des structures.

Nature des épreuves : C1

Durée

Note sur

Compréhension de l’oral
Réponse à des questionnaires de compréhension portant sur des documents enregistrés :
–  un document long (entretien, cours, conférence…) d’une durée d’environ huit minutes (deux écoutes)
–  plusieurs brefs documents radiodiffusés  (flashs d’informations, sondages, spots publicitaires…) (une écoute).
Durée maximale des documents : 10 mn

0 h 40 environ

/ 25

Compréhension des écrits
Réponse à un questionnaire de compréhension portant sur un texte d’idées (littéraire ou journalistique), de 1 500 à 2 000 mots.

0 h 50

/ 25

Production écrite
Epreuve en deux parties :
– synthèse à partir de plusieurs documents écrits d’une longueur totale d’environ 1 000 mots
– essai argumenté à partir du contenu des documents
    2 domaines au choix du candidat : lettres et sciences humaines, sciences

2 h 30

/ 25

Production orale
Exposé à partir de plusieurs documents écrits, suivi d’une discussion avec le jury.
   2 domaines au choix du candidat : lettres et sciences humaines, sciences

0 h 30
préparation : 1 h

/ 25

Durée totale des épreuves collectives : 4 h 00
* Note totale sur 100.
* Seuil de réussite pour l’obtention du diplôme : 50/100
* Note minimale requise par épreuve : 5/25

http://www.ciep.fr/dalf/presentation-epreuves

 

L’hébergement à Lyon

Dans la mesure où les épreuves se déroulent à Lyon, nous proposons aux étudiants de partir la veille de l’examen et de passer une nuit sur place afin d’être en forme pour les épreuves.

Les épreuves écrites et orales se déroulent généralement sur la même journée afin de permettre aux étudiants de revenir dans leurs familles d’accueil le soir même ou de repartir chez eux directement selon le planning du stage. (amplitude horaire des épreuves 9h00 – 18h00)

A titre informatif, ci-dessous coordonnées d’un hôtel situé à proximité du centre d’examen (fréquenté depuis plusieurs sessions par nos étudiants)

http://www.hoteldudauphine-lyon.fr/